À la recherche du collectionneur italien

Foment de Sitges a été présent du 25 au 28 d’octobre dans un des plus importants salons de l’automobile en Europe, l’« Auto moto d’Epoca, Fiera di Padova ».
Dans cet événement 1.500 exposants montrent plus de 4.500 voitures, grandes et classiques, voitures de rêve et bijoux à restaurer.

Avec sa présence à ce salon, Foment cherche à faire connaître le Rallie International de Véhicules Anciennes Barcelona-Sitges aux collectionneurs italiens. Nous avons déjà de bons connaisseurs et amis en Italie de nôtre rassemblement, comme M. Buccianti, qui dis que « en Italie le Rallie Barcelone-Sitges c’est « La belle inconnue », parce que il est peu connu et très proche ».

Le travail italien

Dans Auto e Moto d’epoca de Padoue on trouve des milliers de fans à la recherche de la voiture de leurs rêves. Souvent il s’agisse de commencer dans le monde des plus jeunes (les 80-90) ou bien de compléter une collection.

La présence de marques italiennes est bien sûr écrasante, avec une concentration des plus grandes marques, comme Ferrari Lamborghini ou Maserati, et des Lancia les plus abordables, Alfa Romeo, Fiat ou d’autres mythiques, comme Abarth.
Les marques internationales sont présentes avec Mercedes, Citroën, qui fête ses 100 ans, où le Porsche, les 70 ans.

Ici, la brillance et le flash dominent, mais il y a encore plus d’activité aux pavillons de pièces de rechange. Là dominent le bruit, la poussière et le gras entre les négociations « italiennes » pour obtenir un bon prix.
Pour ce qui concerne à nos voitures, peu de contemporains sont exposés. On peu voir la première « voiture » qui a circulé sur les routes italiennes et un fait curieux, l’un des premiers brevets de moteur à essence, évidemment, italien.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.